Programme "Simplifier" étape 2

Après avoir tenté de ralentir et de faire une chose à la fois, nous continuons notre cheminement vers une "simplification" au quotidien de notre vie.

Deuxième étape :  je jette et je me débarrasse de tout ce qui encombre ma maison, ma chambre, mon bureau

 Je suis toujours effarée, lorsque je me déplace, de voir tout ce que j'ai envie (besoin ?) d'amener. Je suis toujours épuisée de constater à chaque déménagement la quantité de choses entassées. Nous accumulons pour répondre à des besoins propres à chacun (sécurité, nostalgie du passé, surinvestissement du matériel au détriment d'autre chose....) les raisons peuvent être multiples et nous pouvons mettre du sens à cette surabondance en prenant un sac poubelle et prendre ainsi conscience de ce qui nous pousse à ne pas jeter.
Le dépouillement nous invite au vide et le vide fait très peur. 
Il est donc évident que ce simple "ménage" nous amène dans des contrées plus profondes de notre être. 
Si vous ressentez du découragement, de la confusion, de l'épuisement ou de la lourdeur, vous pouvez tenter de vider vos tiroirs, de trier vos papiers, de vous débarrasser de vos vieux vêtements que nous ne porterez jamais plus,  de jeter tout ce qui est inutile et pas beau à vos yeux, d'ouvrir vos fenêtres, de retirer la poussière accumulée.... je vous laisse le temps de faire cette expérience et voir ainsi si votre état intérieur s'améliore. 
A bientôt pour la prochaine étape du programme "Simplifier".




Programme "Simplifier" Etape 1

Comme il n'est pas évident ce retour à la simplicité, alors je vous propose un petit programme vacances "simplification"  que nous pouvons suivre et expérimenter  tout au long de la journée. 
C'est comme une exploration car il est évident (selon moi) que l'expérience est centrale. Lorsque nous pouvons sentir à l'intérieur de nous qu'une simplification se met en place alors nous allons chercher à le reproduire (car c'est très agréable).
 
Première étape, je cesse de m'agiter et je ralentis et je fais une chose à la fois.
 
Ralentir n'est pas devenir mou, ralentir c'est mettre de la présence dans mes actes, mes gestes, mes paroles (et de ce fait mes pensées !!)
Que se passe t'il en moi lorsque je ralentis ? je peux me sentir énervé, fatigué, en colère ou apaisé, tout accueillir.....
Nous allons nous laisser le temps pour en faire l'expérience. 
A bientôt pour la prochaine étape 
Plusieurs cercles de Vassily  Kandinsky

 

Sortie le 15 Mars 2017

Le 15 mars prochain sortira en France un livre d'un auteur danois (Flammarion), ce livre a eu beaucoup de succès à l'étranger et j'ai eu la chance de pouvoir le lire avant sa sortie.
Ce livre est comme un long chemin, parfois éclairant et édifiant et parfois sinueux et complexe. Je me suis laissée flotter, je n'ai pas cherché à tout comprendre ou saisir, je me suis laissée traverser par  les enseignements du "voyant" (le Seer) avec une grande joie et beaucoup de curiosité. Au fil des pages, tous les thèmes centraux sont abordés (la présence, la santé, les pensées, l'argent, la sexualité, la mort...) et des éclairages magnifiques et surprenants sont apportés à travers les paroles du "voyant". 
Ce livre est profond, parfois insaisissable, mais comme tous grands enseignements, chacun trouvera des réponses en fonction de son avancement personnel.



Le voyage et la rencontre nous ouvrent, nous questionnent et nous permettent d'élargir notre cadre structurel.
Je vous invite à aller découvrir les films proposés par le 34ème festival du cinéma latino américain à Pessac du 8 au 14 Mars et tout particulièrement le film argentin de Oscar Martinez , " El Ciudadano ilustre", tellement drôle et intelligent.



Je simplifie ....

Pour atteindre cet espace paisible et silencieux, nous avons besoin de faire le ménage. Il est agréable de s'apercevoir que le ménage extérieur à nous permet un éclaircissement intérieur. Alors cette semaine, je peux peut être faire l'expérience :

- de cesser de m'agiter et ainsi ralentir et faire une chose à la fois, 
- de jeter ou me débarrasser de tout ce qui encombre ma maison, ma chambre, mon bureau,
- de faire le tri dans mes fringues et de me débarrasser tout ce qui est moche ou que je porte jamais,
- de lâcher (momentanément) toutes les habitudes qui me font du mal, juste pour voir comment je vis sans et de déterminer ainsi les besoins cachés,
- de me poser la question "qu'est ce que la situation exige que je fasse ?" à chaque fois que je pars en croisade ou en sauveuse, dans une situation,
- de lâcher (momentanément) toutes les vieilles "stories" (histoires) que je me raconte et qui provoquent de la confusion dans ma tête,
- de faire le tri dans mon agenda et de ne conserver que ce qui est essentiel et nourrissant pour moi, 
- de faire l'expérience de moments de rien, (ou de tout) juste ma présence et ma respiration
je vous conseille le livre de Dominique Loreau "l'art de la simplicité", il nous donne des tonnes de trucs à simplifier et nous enseigne l'art du vide des Japonnais.

 

Les 3 R avec la nature

Nous commençons à sentir les prémices du Printemps, le chant des oiseaux, les bourgeons aux arbres, l'odeur du mimosa, agréables sensations de renouveau. Il est très agréable d'humer l'air, l'odeur de la terre et d'écouter les sons de la nature. Mais cela peut être bien plus que juste agréable. Nous pouvons être tellement présent(e) et connecté(e) à la terre, aux arbres, au vent, au soleil, aux fleurs et aux senteurs. Pour une conscience pleine et une attention pure, j'utilise les 3 R :
R comme respirer (j'inspire la nature, ses bienfaits, sa force, son énergie et son impermanence et j'expire tous les tracas, les peurs, les rancœurs et les blocages)
R comme ressentir (je suis totalement connectée à mon environnement naturel, je suis en lien, je fais partie de cet environnement et j'utilise tous les sens pour rester connecter)
R comme ralentir (je prends le temps de vivre, de ressentir, de respirer, d'être)
et je rajouterai R comme rigoler car sans joie, la vie n'est que routine
belle journée