Aujourd'hui, je me sens connecté

Le sentiment d'être séparé est une des illusions de l'égo. Personne ne me comprend, je me sens rejeté et exclu, je ne suis pas à la hauteur et les autres sont mieux que moi ou encore je suis abandonné de tous, ne sont que des illusions. L'égo (ou le faux moi) cherche à nous protéger mais nous maintient dans plusieurs illusions (la séparation mais aussi l'impermanence et la souffrance). Cette souffrance semble tout à fait réelle et nous procure un vrai sentiment de déconnexion et de solitude.
Je vais donc tenter de lâcher ce corps en souffrance en laissant la qualité du lien surgir en moi. Je passe du MOI au SOI (une conscience plus large).
Nous vivons parfois des moments de totale présence, d'amour dans le sens le plus large qui soit et de profonde confiance en la vie et dans les hommes.

Mais pour en faire un naturel, tous les moyens sont bons, par exemple : 
une marche dans la nature et sentir les arbres, le vent, les oiseaux, 
une rencontre dans la rue d'un(e) inconnu(e) par un regard ou un sourire, 
un mail ou une lettre à une personne éloignée, 
une connexion à des réseaux, 
un appel à un être adorée et présente pour vous,
un message d'amour à la terre mère, 
une caresse ou une conversation à notre fidèle compagnon, 
une pensée à un être cher.......
"Parce qu'être seul n'est pas humain, être ensemble, reliés les uns aux autres, nous aimer, veiller les uns sur les autres, c'est cela qui est humain." Brooke Medecine Eagle
 

Aujourd'hui, j'accueille

C'est peut être l'une des intentions la plus importante et très proche de celle qui dit OUI à tout ce qui est. L'accueil est une posture de vie très ancrée dans la réalité. Je peux accueillir mes sensations corporelles, les sons, la réalité qui se déroule, ma posture ......
Mais j'accueille également les événements, les personnes ou les pensées.  Il y a une forme d'acceptation (recevoir, admettre) de ce que je reçois.
J'ai du mal à écrire ce post ce matin après les événements d'hier à Barcelone. Mais je pense que fondamentalement,  être totalement conscient de ce qui est (même si le refus du drame et de l'horreur est une réaction première) nous permet d'accéder, étape par étape, à l'intégration et à la transformation. 
J'accueille aujourd'hui .... 



Aujourd'hui, je souris

De mon côté, c'est la fin des vacances mais nous allons poursuivre "une intention par jour pour faire le vide" jusqu'à fin aout. Le sourire a de multiples vertus. Il peut être extérieur mais aussi intérieur. Nous pouvons, en état méditatif, imaginer que notre foie sourit (extrait de "Mange, prie, aime"), notre cœur, notre corps. Nous pouvons faire sourire notre être sans aucune raison extérieure, juste l'intention de faire l'expérience de transformation.  
Alors aujourd'hui, je souris à la vie !!
belle journée

Aujourd'hui, j'apprends à dire NON

Ce n'est pas un Non qui limite, qui freine,
ce n'est pas un caprice ou une vengeance, 
c'est un Non qui protège, qui évite la peine
d'être débordé ou perdu dans le désir de l'autre,
c'est un Non de liberté et de respect,
c'est un Non adulte qui dit "voilà ma limite"!


Aujourd'hui, qu'est ce qui se passe en moi ?


Aujourd'hui et plusieurs fois par jour, je me pose cette question. 
Elle a l'immense avantage de me ramener à l'instant présent et je peux y répondre avec un mot, juste un mot. 
Le fait de résumer mon état intérieur avec un mot (par exemple "fatiguée", "éparpillée", "sereine", "concentrée"...) va me permettre de constater et passer à autre chose.
Mais je peux aussi être plus précise en décrivant tous les phénomènes en moi (par exemple, "frissons", "circulation d'énergie", " fatigue dans les jambes"......), je mets en conscience (en éclairage) toute la vie en moi et son impermanence car l'instant d'après, la réponse à la question sera peut être totalement différente.
Belle journée


Aujourd'hui, je pratique le retour à l'ancrage

Tous les jours, depuis le début de l'été, je vous ai proposé un petit programme pour faire le vide. Que ce soient les expériences corporelles, mentales ou émotionnelles, l'idée est, à chaque fois, de mettre dans son quotidien de nouvelles habitudes. 
Elles sont basées sur nos valeurs, nos qualités, notre rapport au monde, aux autres et notre intériorité. L'intention est de se faire plaisir, de sentir la joie et la légèreté en nous mais peut être aussi d'être bien dans notre vie et donner du sens à notre existence. 
Comme le disait Christophe André dans un interview, "l'introspection et l'équilibre intérieur ne sont pas simplement une affaire d'exploration et de compréhension, c'est aussi une question de travail, de pratique."
La pratique est essentielle, elle donne l'accès à l'apprentissage mais au préalable, elle nous permet de faire l'expérience et d'apprécier les effets. Et si nous nous sentons bien après une méditation ou une respiration, si nous passons une journée sans nous juger et sans juger l'autre, si nous cultivons notre jardin intérieur et ce jardin se met à fleurir, alors nous avons envie de continuer. Et nous créons un nouveau mouvement.
Je vous propose aujourd'hui que nous expérimentions le retour à notre ancrage. L'ancrage peut être la respiration ou les sensations corporelles ou la posture, peu importe. 
Je suis avec les autres, je reviens à mon ancrage
je pense à quelque chose (par exemple la rentrée qui s'annonce), je reviens à mon ancrage
je ressens une douleur, je reviens à mon ancrage
..............
Belle journée
 

Aujourd'hui, je ralentis

Nous sommes dimanche, nous avons l'intention de faire le vide, alors aujourd'hui je fais l'expérience du ralentissement. Il existe de plus en plus de courant vers la "slow attitude". Le ralentissement permet la détente, la pleine présence et favorise le recul. Nous n'allons pas réagir ou nous agiter, nous allons prendre le temps de l'observation et de la réflexion.
Comme chaque jour, en expérimentant, nous créons un nouveau mouvement et peut être une transformation.


Aujourd'hui, je dis OUI

Dans ce cheminement pour faire le vide, savoir dire OUI (aussi bien en soi que aux autres) est une manière de ne pas résister aux changements, aux situations, à l'autre...... Très souvent, nous refusons ce qui est, nous nous opposons à des situations, à des paroles ou à des pensées, bref dans ce refus, nous mobilisons beaucoup d'énergie et de tensions.
Alors, plusieurs fois dans la journée, je dis OUI à ce qui est, je lâche prise. Vous pouvez également, en méditation, répéter intérieurement plusieurs OUI, autant de OUI laissant circuler la vie en vous.


Aujourd'hui, je me détends " Tout va bien !"

Tout d'abord, nous pouvons nous "suggérer" à nous même d'aller plus profondément de la détente. C'est une capacité que nous avons toutes et tous mais le plus souvent, nous sommes en contraction, en tension par rapport à notre réalité et cela même en vacances.
Donc pour faire le vide, nous pouvons utiliser l'affirmation "tout va bien" ou "tout est parfait" et ainsi permettre au corps le relâchement.
Alors vous allez me dire "mais tout ne va pas bien !" ou "tout n'est pas parfait !" et je vous réponds "est ce vrai ?" "est ce réel ?"
Nous sommes sans cesse à refuser ou lutter contre ce qui est et à désirer plus.
Le bonheur est de continuer à désirer ce que je possède déjà ......
belle journée

Aujourd'hui, je ressens

Je regarde vraiment ma réalité en me laissant surprendre à chaque fois,
je capte les odeurs, senteurs mais je ne m'y attarde pas,
j'écoute avec des oreilles géantes tous les sons qui m'entourent et viennent à moi,
je goûte chaque saveur avec cette intention de toute première fois,
je caresse, je masse et je capte la "terre mère" à travers mes pas.

Aujourd'hui, je laisse passer les nuages

C'est tout un art (et une habitude) de laisser passer les nuages, c'est à dire les tracas, les émotions, les pensées, les anticipations.....de ne pas s'accrocher, s’agripper à une pensée et se pourrir la vie. Alors je m'installe, même 5 minutes par jour, dans une posture qui me permet d'avoir le dos bien droit, je me relie à ma respiration et je laisse passer les nuages. Et là, peu à peu, les nuages se font plus rares, la respiration se calme, le corps se détend et nous avons accès à notre silence intérieur.


Aujourd'hui, je fais une pause

Il est important de savoir faire une pause d'intégration. Nous sommes dans une société de pleine activité, de "il faut faire" tout le temps, et même dans le développement de la personne, nous pouvons nous retrouver dans la suractivité.
Alors,de s'arrêter pendant 2 jours de lire, de faire du yoga, de méditer... va nous permettre de prendre conscience comme il est bon de s'occuper de soi. Surtout, n'oublions pas de respirer.
A mardi

Aujourd'hui, je prends du recul

Imaginez que vous êtes devant une porte, si près de la porte que vous vous sentez coincé, limite asphyxié. Si vous faites un pas en arrière, vous allez voir la poignée de la porte et vous allez l'ouvrir.
Nous sommes, face à nos problèmes, émotions, scénarios ... souvent le nez sur la porte complètement en fusion avec eux et du coup, pas en mesure de faire ce pas en arrière et d'avoir ainsi une vision plus large des choses.
Mais comment faire ?
1- Observer : lorsque vous observez ce qui vous arrive ou ce qui vous entoure, vous êtes déjà un pas en arrière. Observer c'est prendre conscience naturellement que vous êtes coincé
2 - Respirer : la respiration est l'ancrage dans le moment présent, elle est centrale
3 - Questionner : vous posez les bonnes questions (ai je envie de me gâcher ma journée par cette pensée ?, est ce vrai ? qu'est ce que la situation exige que je fasse ? est ce que je préfère avoir raison ou avoir une belle journée ? ....)
4 - Décider : décider, c'est faire un choix.
Je fais le choix de ne pas ressasser les causes de mes émotions
je fais le choix de ne pas anticiper le futur et d'être dans le présent
je fais le choix de ne pas ruminer le passé
je fais le choix de sortir de mes scénarios
je fais le choix de ne pas chercher à avoir raison
......
a vous de faire votre liste (et elle peut être longue 😊)
belle journée

Aujourd'hui, je m'ancre

Lorsque nous sommes dans notre mental, nos pensées, nous perdons notre présence dans l'instant présent.
Nous sommes là sans être là.
Dans une posture debout, les jambes légèrement écartées, le bassin aligné dans le prolongement, les épaules légèrement en arrière et le menton un peu en avant, sentez votre posture en imaginant un fil invisible qui vous tire par le sommet du crâne et portez votre attention dans vos pieds. Vos pieds s'enfoncent dans le sol, vous vous sentez digne, alerte, ancré comme un arbre.
Regardez les arbres, ils ont beaucoup à nous apprendre.

Aujourd'hui je mets des couleurs dans ma vie

La vie peut être terne et grise si à l'intérieur de nous, c'est terne et gris. Mettre des couleurs dans notre vie, c'est mettre des tonalités différentes comme par exemple  la joie (ai je toujours besoin d'un événement extérieur pour être en joie ?), du rire, de la créativité ou de l'amour.
je décide aujourd'hui, je fait pétiller la vie, en moi et de ce fait autour de moi

Aujourd'hui, je lâche mes "paquets"


En sophrologie, on appelle cela "le sophro détachement du négatif", ce qui signifie que la respiration associée au mouvement et à l'intention de libérer, nous permet de déposer les tensions, les tracas, les croyances, les idées souffrantes, les peurs et autres paquets qui nous empêchent de nous sentir bien.
Alors aujourd'hui, si nous lâchions tous nos paquets et ainsi pourrions nous avoir accès au vide.
Belle journée

Aujourd'hui, je suis "sain égoîste"

L'expression de Guy Corneau ("le meilleur de soi") est tellement pertinente. Lorsque nous pouvons prendre soin de nous, de nos désirs, envies, besoins et émotions, nous augmentons nos chances d'être bien avec les autres.
Alors aujourd'hui, je prends soin de moi, je me fais des plaisirs et je m'écoute.

Aujourd'hui, j'imagine le meilleur

Combien de temps avons nous consacré à imaginer le pire ? en imaginant le pire, on a la fausse impression de tout prévoir (de tout contrôler).
Mais en imaginant le pire, nous vibrons et attirons le pire.
Donc aujourd'hui, profitons de ce dimanche pour doucement orienter nos pensées du pire vers le meilleur. Comment vous sentez vous ? est ce difficile pour vous ? et c'est le cas, que vous faites vous lorsque vous imaginez le pire ? est ce que cette habitude a une fonction positive? bonne journée


Aujourd'hui, je festoie !!

le plaisir, l'amusement, la joie et retrouver son âme d'enfant sont notre intention de ce jour.
De 0 à 6 ans, nous cherchons à être grand et de 6 à 90 ans, nous cherchons à retrouver l'enfant en nous.
Cette capacité d'émerveillement, d'être totalement dans le moment présent, de rire et de se sentir léger, nous pouvons le rechercher.
Alors lâcher le sérieux de l'adulte en vous et venez festoyer à Bayonne (enfin il y a déjà beaucoup de monde !!)
photo http://www.sudouest.fr/

Aujourd'hui, je crée mon petit rituel à faire tous les matins!!

"you have to practice" "you have to practice"!!! 
Nous pouvons avoir une compréhension intellectuelle des choses mais le plus important est de le comprendre physiologiquement. Nous pouvons lire le corner complet de notre librairie sur le développement personnel, nous pouvons faire tous les stages de la planète, nous pouvons regarder toutes les vidéos inspirantes sur notre tablette, rien ne remplace la pratique. Et suite à de longues années de quête (et je cherche toujours), je réalise combien le corps est au centre.
Donc le petit rituel peut être juste une respiration consciente, des postures de yoga, une marche méditative ou des étirements, peu importe, c'est un moment pour moi et avec moi.
La répétition va créer une nouvelle habitude, un nouveau mouvement.



Aujourd'hui, je respire

Toutes les occasions sont bonnes pour respirer. La respiration est la vie. Alors je profite de chaque moment de la journée pour faire une profonde inspiration en levant les bras sur les côtés, paumes des mains vers le ciel, à la verticale, mes mains se rejoignent, douce tension de tout le corps et expiration lente en ramenant les bras sur les côtés.
En respirant, je régénère mon corps, je lâche prise sur les tensions et peut être plus, je reviens à l'instant présent.
A expérimenter.


Aujourd'hui, je change mes habitudes

Nos façons de faire, de penser et d'être sont fortement conditionnées. Conditionnées par nos habitudes, nos modèles et nos scénarios.
L'idée, aujourd'hui, est de sortir de notre zone de confort et de changer nos habitudes. De faire différemment permet de créer un nouveau mouvement. Nous sortons ainsi des mouvements mécaniques, sans conscience et nous gagnons en présence et en liberté.
Alors aujourd'hui, nous pouvons emprunter un autre chemin que le chemin habituel, nous pouvons déjeuner ailleurs ou avec une personne nouvelle, nous pouvons penser différemment aussi ...... bref la palette est longue, soyons créatif !!!
belle journée

Aujourd'hui, je pratique l'écoute

Est ce que j'écoute vraiment ? ce n'est pas facile de vraiment écouter, d'être là pour l'autre en totale présence. Je vous propose d'expérimenter l'écoute aujourd'hui avec les autres et ensuite avec vous même.

Aujourd'hui, je vis ma journée comme si c'était la première de ma vie

Nous vivons nos journées comme si nous en avions des milliers devant nous, sans conscience, en se prenant la tête pour des peccadilles, en s'énervant pour des choses sans importance et en étant soit dans le passé ou dans le futur à tout anticiper.
Alors, aujourd'hui est une journée spéciale, la première de notre vie,
ouvrons nos yeux sur ce qui est,
captons l'extraordinaire dans l'ordinaire,
vivons intensément et avec conscience,
soyons là, uniquement là,
qu'avons vous de mieux à faire ???

Aujourd'hui, je m'applique à ne rien faire

C'est différent de "rien faire"  avec cette intention de faire le vide, de se laisser happer par le présent (et sa magie) et de "faire rien", sans envie et dans l'ennui.
"Rien faire" est arrêter l'activité pour s'ouvrir à l'être. Être conscient de se qui se passe à l'intérieur et à l'extérieur de moi et  et être dans l'espace dans lequel tout se déroule.
C'est une qualité d'être que nous pouvons expérimenter pendant cette journée dominicale. Ainsi, nous allons accueillir ce vide (et non le néant), ce silence où tout est possible.

Aujourd'hui, je rayonne "j'ai de la valeur" !!

Connaissez vous ce grand principe d'Analyse Transactionnelle, "les positions de vie" ?
Il s'agit de la valeur intrinsèque que je m'accorde subjectivement et la valeur que j'accorde  au monde qui m'entoure, aux gens.
Je suis OK, j'ai de la valeur.
Les autres sont OK ont de la valeur.
Nous n'avons pas toujours cette position OK OK (voir schéma : les 4 positions de vie)
Ce OK/OK nous donne une autre façon de vivre le monde qui nous entoure et une autre façon de nous positionner dans ce monde.
Expérimentons ce principe pendant cette journée de samedi et voyons ce qui change en moi et autour de moi.
belle journée

Aujourd'hui, je pratique la bienveillance

Qu'avons nous de mieux à faire ? peut être continuer à lâcher notre violence intérieure, peut être à jouer au jeu de "qui a raison", peut être garder nos vieilles rancœurs, peut être continuer à bien s'auto flageller pour un oui ou pour non.
Alors, aujourd'hui, je vais me traiter et me parler intérieurement comme un très très bon ami.
Aujourd'hui, je vais être bienveillant envers moi et envers les autres. J'expérimente et je regarde comment je me sens. C'est tout, nous n'avons rien d'autre à faire.


Aujourd'hui je pratique le "slow feet "

Je profite de ces temps de vacances, pour libérer mes pieds des entraves habituelles et y déposer ma conscience.
je marche lentement, en déroulant mon pied, pied après pied. J'expérimente des textures différentes (gazon, sable, herbe, terre, ..) à l'extérieur comme à l'intérieur. Je suis ainsi obligée de sortir du mental pour aller dans mes pieds. Et je peux même aller plus loin, en imaginant sous mes pieds, la terre, la terre mère avec toutes ses vertus, sa force et sa générosité.
Je suis ancrée et connectée.
Belle journée

Aujourd'hui, je suis souple

La souplesse peut être physique lorsque nous sommes détendu(e), nous sentons que notre corps s'adapte à notre environnement, qu'il est toujours en mouvements, légers et fluides. Cette souplesse, nous pouvons la développer dans notre esprit. Face aux circonstances ou/et conditions de vie, je m'adapte, je lâche, j'accepte, je laisse la fluidité opérer. Nous sommes le plus souvent en réaction, en refus, en résistance et en non acceptation. Alors expérimentons aujourd'hui, la souplesse de notre corps et de notre esprit.

Aujourd'hui, je respire en conscience plusieurs fois par jour


 
La respiration est la vie, la vie qui circule en nous, soit le souffle. Comment passer d'une respiration mécanique à un souffle conscient et réparateur. J'observe ma respiration dans la journée et je me pose le temps d'un souffle conscient. Le regard que vous porterez sur les choses sera très différent.

Aujourd'hui, je m'engage à lâcher mes pensées pour revenir au corps !


Je pense que ce qui est le plus important est d'avoir cette capacité de lâcher ses pensées pour revenir au moment présent.
Nous pouvons ainsi avoir plus de légèreté et de joie.

Les autres étapes pour faire le vide

Nous poursuivons notre cheminement pour profiter pleinement de nos vacances. 
Les magazines sont remplis de conseils en tout genre pour bien vivre les vacances, je cherche à travers ce blog à proposer des expériences que j'ai moi même expérimenté. Dans tous les cas, faites vous confiance et testez !!! si vous sentez, dans votre corps, des effets positifs, continuez sinon passez à autre chose. 

Etape 3 
Je passe de l'inaction au mouvement, du mouvement à l'inaction
l'idée est de sortir des réflexes conditionnés du reste de l'année. Par exemple, lorsque nous sommes dans notre habitation habituelle, nous passons du ménage, au linge, du linge au repas et entre, nous avons toujours des choses à faire. Nous le faisons le plus souvent, machinalement et en faisant des efforts. 
Pendant les vacances, nous pouvons restreindre ces tâches ménagères à l'essentiel et ainsi avoir des moments de rien, de vraiment rien. Et lorsque nous bougeons, nous mettons tout notre corps en mouvement, le mouvement favorise le lâcher prise aussi.

Etape4
Je pratique l’auto compassion
La plupart du temps, nous sommes exigeant(e)s avec nous. Il y a toujours un critique intérieur qui nous juge, nous compare et nous sabote. Celui là n'a rien à faire avec vous pendant les vacances. Vous l'évacuez et vous vous parlez doucement et avec indulgence tout en restant lucide sur vous même. Comment peut on lâcher un tendance ou une énergie souffrante en nous si nous n'en avons pas conscience .? Donc lucide mais dans l'acceptation de notre imperfection. 
Vous partez en vacances, non pas avec votre critique intérieur, mais avec votre meilleur(e) ami(e) intérieur(e) !!!!

Etape5
Je m'incarne
Je suis connectée avec mon corps, je suis connectée à la terre mère, je suis connectée entre terre et ciel. Je prends soin de mon corps, je reviens à mon corps, je fais plaisir à mon corps et j'accepte mon corps. Ainsi je lâche mon mental et  là je fais vraiment le vide!!

Pour résumer : 
Etape 1
je me prépare
Etape2
je ralentis
Etape 3 
Je passe de l'inaction au mouvement, du mouvement à l'inaction
Etape4
Je pratique l’auto compassion
Etape5
Je m'incarne

Bonnes vacances !!



Comment puis je faire le vide ?




Comme je le disais dans le post précédent, les vacances sont là pour que nous fassions le vide. Mais nous avons peur du vide car nous l'associons au néant, à l'ennui.
En fait, le vide est un espace, un espace pour nous, pour notre Soi.


Etape 1
je me prépare.
Je me prépare à lâcher, donc pas évident alors j'amène avec moi tous les outils qui vont m'aider (le maillot, la crème solaire naturellement mais aussi les bouquins inspirants, le tapis de yoga, les tennis pour courir ou marcher, j'installe une application sympa comme par exemple "radio médecine douce" qui propose un tas de rencontres et de méditations....)
A vous de savoir ce qui est bon et ressourçant pour VOUS. Dites vous que si vous arrivez à faire le vide, tout votre entourage va recevoir les vibrations de votre bien être.

Etape2
je ralentis
 Je commence par ralentir mon rythme et pour m'aider, lorsque je fais quelque chose, je me le dis en moi même, par exemple "je fais la cuisine" "je me baigne"....
Ralentir son corps permet un ralentissement de son esprit et nous savons que notre principal ennemi est notre esprit qui nous empêche de vivre l'instant présent

à très vite pour les 3 étapes suivantes


Vacances, être libre

L'etymologie du mot vacances est "lexilogos", soit du latin "vacans", participe passé du verbe "vacare" signifiant être libre, être vide.

Selon la médecine chinoise, l'été (qui s'arrête le 5 aout) est une période pleine de yang (soleil, énergie) et nous devons donc nous calmer,  ne plus être dans l'action, être dans l'instant, faire le vide.

Ce qui signifie que  nous avons à  passer de la "super" activité (physique, cérébrale, émotionnelle..) au rien faire, au repos et à la détente.
 Parfois, nous ne pouvons pas et nous continuons pendant les vacances à courir, se prendre la tête, se remplir. Ou pire, ne pas dormir,  tomber malade.
Je vous propose un cheminement  sur 5 étapes afin de bien vivre cette transition.
et pour les Bayonnais, vous pouvez explorer se retour vers soi pour bien vivre les vacances :
le Jeudi 13 Juillet à 19H30 
à Bayonne
Atelier et partage d'un buffet 
inscription par retour de mail ou par texto 
participation : 25 euros

A bientôt pour la première étape.

¨Pour mieux se connaitre

Je vous propose de faire le test Via survey, il existe en français, il va vous donner les 5 principales forces de caractères. Le test est un peu long et parfois mal traduit, mais c'est très intéressant.
RETROUVEZ LE TEST SUR CE LIEN


Lâcher prise mais lâcher quoi !!!!

On nous le sert à toutes les sauces "le Lâchez prise" et nous culpabilisons souvent car nous ne savons pas trop quoi lâcher et surtout comment faire !!
Alors je vous propose le livre de Guy Finley publié en 2004 mais a l'immense qualité d'aller en profondeur et d'une manière très originale (dans le contenu). A la fois une exploration verticale (système de pensées, émotions..),  à l'horizontal (passé, croyances..) et dans notre quotidien.
Un bon livre pour l'été !


Soyons plus conscient(e)s et nous nous sentirons plus vivant(e)s!

Je lisais des témoignages sur le "comment vivre l'instant présent?"
Certaines personnes profitaient d'activités en lien avec la terre, la mer ou la montagne pour se reconnecter à l'instant presque naturellement.
D'autres utilisaient plutôt le retrait, par la prière, la méditation ou les balades dans la nature pour vivre pleinement le ici et maintenant.
Enfin, certains se reconnectaient grâce à des moments partagés avec des amis, à un concert ou à un dîner.
Nous avons des millions d'occasions de nous reconnecter et les effets sont toujours positifs. Nous pouvons ressentir de la gratitude, de la confiance, de la sécurité, de la joie, du plaisir...
Soyons plus conscient et nous nous sentirons plus vivante!!

De MOI JE à SOI LES AUTRES

Nous avons tous une tendance naturelle à ramener tout à nous. 
Elle est importante cette tendance car elle permet de nous construire et c'est en se comparant, s'évaluant par rapport aux autres que nous avons envie de progresser, d'évoluer. 
Mais comme toutes les tendances, nous pouvons arriver à faire de tous les événements extérieurs une affaire personnelle, nous regardons et jaugeons le monde et nous le ramenons à nous, à nos fragilités, nos incapacités et nous nous sentons pas à la hauteur.
Exemple : J'adore lire les magazines féminins mais le plus souvent, je suis déprimée en voyant toutes ces femmes qui arrivent à faire des choses extraordinaires, à tout concilier (famille, boulot, amour) avec un corps de rêve et une situation sociale, amicale, amoureuse, familiale totalement TOP !!.
De ce regard des autres vers moi, je préfère un regard sur moi (mon intériorité, mes ressentis, émotions autres perturbations ou mouvements internes) vers le monde, les autres.
Développer, comme le disait Guy Corneau, le "sain égoïste"  et ainsi être totalement disponible, dans l'accueil du monde qui nous entoure. et surtout, surtout ne pas en faire une affaire personnelle. Et ainsi, le Moi va se transformer en Soi.
Petit dessin explicatif (enfantin je vous l'accorde) et cette semaine, nous verrons ce que signifie "le sain égoïste"
a expérimenter 




Un état d'esprit positif


Une récente étude américaine indique qu'un état d'esprit positif améliore de 30 % les performances. Ou encore les gens qui se pensent en bonne santé vivent plus longtemps, selon une enquête menée auprès de plus de 6 000 volontaires au Royaume-Uni (Daily Mail).
Alors que notre cerveau a une tendance toute naturelle a se focaliser sur les menaces, les dangers et le négatif.
Mais comment fait on ??
je vous propose ce que j'expérimente moi même tous les jours pour tendre vers une plus grande conscience de mon être et de ce fait, plus de présence pour les autres "êtres".

Tout d'abord, chaque matin, j'observe mon état mental, mes pensées (qui tournent déjà) et mes ressentis et fonction de ce bref examen, je vais privilégier des étirements, du souffle, de l'auto massage ou un bon café.
J'OBSERVE ET JE TRANSFORME MA JOURNÉE 

Ensuite, je suis très vigilante de mes pensées car très vite nous pouvons basculer dans un scénario, une histoire, une boucle réactive, que nous connaissons bien et qui font mal le plus souvent.
J'OBSERVE ET JE CONTRÔLE  MES PENSÉES
Puis je vais fonction de mon observation (toujours), équilibrer les choses (activités, relations, tâches...) qui me prennent de l'énergie et celles qui m'en donnent (plaisir, détente, désirs...)
J'OBSERVE ET JE ME DONNE DE LA VALEUR 
 Je vous invite à écouter l'émission Grand bien vous fasse sur France inter (podcast) sur Sébastien Destremeau, 
"L’aventure d’un homme confronté à la toute-puissance des éléments naturels, à la solitude qui prend une dimension surnaturelle au cœur des océans… " qui a compris que l'observation permet la des identification qui permet la mise à distance et le quête de sens qui permet la transformation
excellent week end 


« Le stress est un signal d’alarme

qui vous prévient que vous vous

attachez à quelque chose qui n’est

pas vrai pour vous. »

– Byron Katie

Nouveau Sophro nocturne : Aller à l'écoute de Soi

Quel plus beau cadeau pouvons nous nous faire que d'écouter notre intériorité ?

Cette écoute particulière a déjà l'immense avantage de se recentrer, mais pas seulement.
Posture juste, intuition développée, sérénité retrouvée, réceptivité de tous les messages de notre Soi.... sont possibles grâce à une vraie et profonde écoute.

Alors je vous propose de faire l'expérience lors d'un sophro nocturne :
le Jeudi 13 Juillet à 19H30 
à Bayonne
Atelier et partage d'un buffet 
inscription par retour de mail ou par texto 
participation : 25 euros



Silence, on tourne !

J'adore le cinéma, les films, les histoires inspirantes et l'émerveillement de l'évasion et de la réflexion, alors je mets en place des séances de Sophro Ciné.
L'idée est, sur une thématique, de terminer l'atelier Sophro par un film. En cherchant le long métrage que je pourrais projeter au prochain atelier, j'ai revu le film OUI MAIS sur les jeux psychologiques. A travers l'histoire d'amour d'une adolescente, ce film traite de la merveilleuse capacité à jouer inconsciemment pour satisfaire nos besoins. 
A regarder en conscience.
 

Retrouvons notre capacité d'émerveillement !

le temps est pluvieux, la journée est "off" alors je vous propose de lire ce merveilleux roman. Regardez ces deux petites filles, elles jouent librement, elles rigolent et sont totalement dans l'instant présent. J'aime cette photo et ces deux petites filles. C'est comme un moment magique, d’émerveillement et de jeux, de rire et de partage. Et pourtant, ces deux petites filles vivent dans la violence et la pauvreté d'un quartier de Naples.  En plus, la bonne nouvelle et si demain le temps ne s'arrange pas, nous pouvons poursuivre l'aventure avec deux autres tomes.
Je me rappelle des moments de mon enfance où je jouais avec ma soeur dans le jardin de ma grand mère, en Bretagne, dans le finistère. Nous étions dans le jardin et nous étions totalement à nos jeux (soit jouer dans le lavoir, soit se déguiser avec des vieilles robes de chambre...), il n'y avait pas d'avant ou d'après, nos sens étaient en alerte car je me rappelle encore le toucher du gazon sur les pieds nus et l'odeur de ma peau après une journée de soleil. j'aide les personnes que j'accompagne à retrouver ces sensations de présence totale, de "vivance" car malheureusement, adulte nous pouvons perdre cet état d'émerveillement. Appliquons nous à le retrouver !!



Celle qui imagine le meilleur !

J'écoutais ce matin une émission de France Inter ce matin (A réécouter en podcast) 
sur l'hypnose. 
Au delà de la technique de l'hypnose (de plus en plus utilisée dans les hôpitaux), nous comprenons le pouvoir (souvent méconnu) de dialoguer avec notre corps, nos organes, nos émotions, nos douleurs...
Par exemple, imaginons que nous avons des douleurs dans le ventre. Dans ce cas, nous pouvons commencer à imaginer ce qui se passe, à se stresser en voulant contrôler les douleurs, les arrêter, les faire disparaître à jamais. Car ces souffrances peuvent nous effrayer "qu'est ce qui se passe dans mon corps ?" "est ce grave ?" et peut être même que la sous personnalité "celle qui imagine le pire" apparait pour encore plus dramatiser la situation.

Alors que nous pourrions nous installer et commencer par les accueillir, respirez calmement et laissez apparaître une image ou des mots en lien avec ce qui se passe dans notre ventre.
Par exemple, nous pouvons visualiser les intestins formant des nœuds, des enchevêtrements douloureux.  Regarder cette image et être en présence avec elle. Ces douleurs ne sont pas là pour rien, elle viennent nous informer que peut être nous sommes trop pressés, ou stressés, ou rigides... et que nous avons besoin de relâchement, de légèreté, de faire jaillir en nous la sous personnalité "celle qui imagine le meilleur" et lorsque nous avons compris le sens de ces maux, nous pouvons reinformer cette partie de notre corps par des affirmations telles que "tout va bien", "tout est facile".......... 
dans l'émission, ils expliquent très bien que si nous disons "je n'ai pas mal" le corps entend "mal" uniquement. Donc ne pas s'économiser d'affirmations positives.
A expérimenter 



La terre mère sauvée par des grands mères

J'ai découvert que depuis des années, 13 grands mères, issues de peuples indigènes, se réunissent pour honorer, célébrer,  sauver, soigner la terre mère  en diffusant une vision du monde, en lançant des projets qui éduquent et inspirent les futures générations. Elles sont chamanes,  guérisseuses, magnifiques et viennent des 4 coins de la  planète
Dans nos sociétés occidentales nous oublions d'écouter nos anciens, leurs sagesses, leurs connaissances, nous les cachons car la vieillesse est mal perçue, sans lien, ils se ternissent et s'éloignent. 
Ces femmes sont rieuses et pleines de vie ! Il existe d'autres initiatives de rassemblement d'anciens qui forment des cercles de sages, très belle initiative !!

Je pars en vacances

Je pars en vacances et je n'amène pas mon ordinateur et donc pas de post ....
qu'est ce que j'amène avec moi alors ?
le merveilleux livre de Clarissa Pinkola Estès, si dense qu'il me faut bien 10 jours de repos pour le poursuivre et peut être l'achever et peut être également laisser apparaître la femme sauvage !!

Et afin de rester connectée à l'instant présent, un peu de travaux pratique :
Voilà mon programme chères lectrices et lecteurs, et si des prises de conscience surviennent pendant mon repos je ne manquerai pas de partager quelques réflexions (je pars avec un portable!!)
portez vous bien !!



Congrès Virtuel EFT


A tester l'EFT (Emotional Freedom Technique) pour se reprogrammer et faire tout le travail d'acceptation qui va permettre ensuite la transformation

Congrès du 15 au 21 Mai en ligne, gratuit

Congres d'EFT


N

Prendre le temps de VIVRE


 
De nos jours, lorsque nous avons du temps devant nous, lorsqu'un "espace temps" s'ouvre à nous, il peut y avoir une forme de panique ou d'angoisse face à ce vide. N'avez vous jamais ressenti cela lorsque vous attendez quelqu'un, lorsque vous vous ennuyez, lorsque vous n'avez rien à faire dans l'endroit où vous êtes ? 

Nous sommes dans un monde en accélération et nous ne savons plus prendre le temps, nous nous précipitons sur nos ordinateurs, tablettes, téléphone, télévision ... nous avons absolument besoin de nous sentir connecté, dans le temps et non hors du temps.

Prendre le temps,c 'est justement se placer hors du temps psychologique, le temps du faire et de l'avoir, c'est se placer dans l'être.
Je vous propose un petit programme de 5 étapes (VIVRE) pour prendre le temps, redevenir actrice ou acteur du temps qui passe, du temps horloge et ne pas se laisse vampiriser par le temps psychologique, identifié au passé ou à l'anticipation du futur.

Étape 1 : je me sens Vibré
je suis connectée à mon corps et à mes sens, je sens la vibration de ma présence et de l'espace dans lequel je suis. 
Si je ne vibre plus car je suis emportée, je reviens à mes sens grâce aux sons, aux odeurs, aux gouts et aux touchers.

Étape 2 : je me sens Inspiré
l'inspiration s'accompagne toujours de la respiration, mais l'inspiration consciente nous ramène dans l'ici et maintenant, la vie circule, j'inspire la Vie.

Étape 3 : je me sens Valorisé
 je me donne de la valeur à ma personne, à mes gouts, à mon élan créateur et ce qui me fait plaisir et me nourrit. C 'est important, je suis importante et il est important que je prenne le temps de vivre. Je donne de la valeur à l'instant, le seul instant à vivre

Étape 4 : je me sens  Réveillé
je suis là le plus souvent possible, je peux faire des allers/retours vers le passé ou le futur mais ma conscience est pleine et réveillée,  j'ai la conscience de ma présence  et de ma vie qui se déroule.

Étape5 : je me sens  Émerveillé, par la vie et ses messages, ses leçons et ses cadeaux 
VIVRE !! cher ami, chère amie, prenez le temps de vivre.!!