Que désirez vous ??





Voici deux articles de l'Inrees sur notre pouvoir d'attraction.

Je souhaite telle ou telle chose et je me place dans une attitude intérieure de réalisation de ce vœux  Cela parait totalement simpliste (si seulement!!), utopique (trop facile!!) et fantaisiste (et puis quoi encore !!) d'imaginer que la simple vision de ce ce que l'on souhaite entraîne sa réalisation.

Nous sommes élevés dans l'effort, l'adversité et la dualité. Alors se poser tranquillement, laisser venir l'image de notre vœux réalisé et surtout ressentir les émotions et l’état intérieur qui y sont rattachés apparaît comme totalement irréel.
Alors dans ce cas, il n'y a qu'une seule chose à faire : EXPÉRIMENTER

Comme dit A.Caycedo "tout ce à quoi nous portons attention, grandit et à l'inverse, ce à quoi nous ne portons pas attention, faiblit"
Bonne lecture 

http://www.inrees.com/articles/Nos-pensees-et-nos-intentions-influenceraient-elles-la-realite/
http://www.inrees.com/articles/peut-on-inviter-univers-repondre-a-nos-voeux/

Pensée du dimanche

" il n'y pas d'erreur dans la vie, il n'y a que des leçons. Il n'existe pas d'expérience négative, il n'y a que des occasions de mûrir, d'apprendre et d'avancer le long de la voie de la maîtrise de soi. Même la douleur peut être une enseignante " un yogi


Une femme gaie guérit plus qu’une femme triste


Je vous propose un extrait d'un  article du Dr Pierre Guirchoun sur les 3 qualités évoquées en fin de séance de sophrologie (confiance, harmonie et espoir) et plus spécialement sur l'espoir, L'enthousiasme et l'optimisme.

Cet article est spécialement dédié à toutes mes patientes. Je sais combien il est difficile de trouver la gaieté, la paix de l'esprit et la confiance lorsque les diagnostics ne sont pas bons mais c'est votre liberté, votre choix et comme disait GALIEN (131- 201), l’un des pères de la médecine avec Hippocrate "Une femme gaie guérit plus qu’une femme triste"

Avancer sur votre chemin, dans une posture digne et alerte,  bien ancrée dans votre présence, en regardant loin très loin devant vous, et là souriez et ouvrez vous à tous les champs du possible.